Aller au contenu principal

EPL DE BAR-LE-DUC & VERDUN (55)

Actualités

Mondiaux de Stoneleigh

Championnat du monde de maréchalerie en Angleterre : une expérience unique pour trois apprentis de Verdun / Belleray

Du vendredi 22 au dimanche 24 septembre, la ville de Stoneleigh en Angleterre a accueilli le championnat du monde de maréchalerie par équipe. Hugo Chouquet, Jonathan Logre et Antoine Moret, apprentis maréchaux-ferrants au CFA de Verdun / Belleray de l’EPL Agro, ont participé à ce concours prestigieux et reviennent sur leur parcours.

 

Les trois apprentis sont unanimes : l’expérience qu’ils viennent de vivre est « unique ». De retour en Meuse pour passer leurs examens de BTM (Brevet Technique des Métiers), Hugo, Jonathan et Antoine en profitent pour évoquer leur passage en Angleterre le temps d’un week-end. En effet, ils ont représenté la France au dernier championnat du monde de maréchalerie par équipe, à Stoneleigh. Avec leur 4e coéquipier Audran Marcet, apprenti au CFA agricole de Saint-Chély-d’Apcher en Lozère, ils ont formé l’équipe d’apprentis français qui a concouru face à 10 équipes d’autres nationalités dans une série d’épreuves de forge.

 

Un « partage de connaissances »

 

Pour les futurs maréchaux-ferrants, il s’agissait de leur première participation au championnat anglais. « C’était une très bonne expérience, souligne Antoine, enrichissante car elle nous a permis d’observer à la forge les meilleurs professionnels au monde ». « Mais il était aussi intéressant pour nous de nous confronter aux meilleurs apprentis sur le plan international », précise Hugo. « En participant à ce championnat, nous avons pu voir des techniques de travail différentes des nôtres, ajoute Jonathan. Nous avons rencontré et discuté avec de nombreux professionnels, que nous serons peut-être amenés à retrouver plus tard dans le cadre d’autres concours ou encore de séminaires ».

Pour les trois apprentis, ces temps d’épreuves et d’échanges ont constitué un « véritable partage des connaissances », des savoir-faire de la maréchalerie. Mais pour faciliter la communication, Jonathan insiste sur l’importance de la langue anglaise : « À mon arrivée à Verdun, je ne m’imaginais pas participer à ce championnat et me rendre en Angleterre… Et pourtant, tout est allé très vite ! Les futures générations doivent prendre conscience de la nécessité de maîtriser l’anglais afin de pouvoir s’exprimer avec aisance face aux professionnels des quatre coins du monde ».

 

Un bon classement

 

Le championnat s’est bien terminé pour nos jeunes apprentis, qui ont occupé la 3e place dans l’épreuve par équipe et la 4e place au classement général. Par ailleurs, Hugo a exprimé son souhait de réitérer cette expérience… « Mais la prochaine fois, en tant que professionnel » ! Et oui, à l’issue de leurs examens de BTM, les trois apprentis de Verdun partiront vers d’autres horizons, avec pour objectif de faire de leur passion un métier et de parfaire leurs connaissances sur le terrain.