Aller au contenu principal

EPL DE BAR-LE-DUC & VERDUN (55)

De val d'Ornain en val de Loire



La classe de Seconde Générale et Technologique de l'EPL AGRO a suivi les pas de François 1er mais aussi des aigrettes dans le val de Loire à l'occasion d'un voyage d'études scolaire du 18 au 22 mai derniers.



Ce voyage s'est déroulé dans le cadre de leur enseignement de détermination qui est la spécificité de l'enseignement agricole,l'option EATDD, un acronyme pour Ecologie, Agronomie, Territoire et Développement Durable. Pour préparer au mieux ce voyage, les 25 Secondes ont travaillé toute l'année sur le thème « Pays/ Paysan / Paysage » , en collaboration notamment avec « Meuse Nature Environnement » pour des propositions de réhabilitations de parcelles. Ils ont avec ce thème identifié les acteurs et les interactions du paysage en développant plus particulièrement les métiers et activités agricoles. Afin de poursuivre cette approche tripartite ils ont vogué vers la Loire, entre Tours et Blois afin de comparer le paysage meusien avec les rives ligériennes. Cette intense semaine avait été placée sous trois axes : les ressources naturelles, le paysage ligérien et la Loire historique et royale entre cour et jardin.



Ainsi, et durant une semaine ils ont pu se familiariser avec la faune et la flore, les ressources naturelles grâce à des interventions ciblées comme une initiation aux techniques de la pêche par la Fédération de la Pêche 37, une promenade à vélo avec arrêts pour une meilleure lecture du paysage organisé par la Maison de la Loire, ou encore la présentation d'un vignoble du Vouvray par un viticulteur en agriculture biologique œuvrant en biodynamie. D'autres visites comme une randonnée au Parc Naturel Régional d'Anjou Touraine leur a permis d'appréhender le paysage naturel forestier et horticole. L'aspect historique n'a pas été en reste avec les visites aux jardins du château de Villandry et du château de Blois, véritable concentré du paysage architectural historique de la région.



Ce voyage avait également un but caché et non des moindres : celui d'assurer un apprentissage de la vie en communauté, les élèves avec leurs trois professeurs encadrants (en Histoire-Géo, en Anglais et en Éducation socioculturelle) vivant ensemble dans un gîte en auto-gestion, l'occasion également de découvrir aux fourneaux les spécialités culinaires locales comme les rillons, les rillettes tourangelles.